7 Idées de business dans le secteur de l’éducation6 min read

7 Idées de business dans le secteur de l’éducation6 min read

Des idées de business dans le secteur de l'éducation et de l'edtechUn récent article de TechCrunch affirme que l’EdTech est en passe de devenir le secteur digital le plus grand et même peut-être le plus rentable.

 

En effet, l’éducation représente un marché gigantesque, de 5 milliards de dollars par an. En pleine mutation. Et de nombreuses innovations sont encore à venir.

 

Tu souhaites te lancer dans le secteur de l’éducation ?

 

Voici 7 idées de business, basées sur des tendances générales et du secteur.

Peut-être souhaites-tu également découvrir les 6 tendances qui feront l’éducation de demain

 

1. MOOCs et Enseignement Personnalisé

 

Les MOOCs (Massive Open Online Courses), ces cours en ligne destiné à une large audience, ont connu une croissance explosive. Au 1er janvier 2016, on comptait 2500 fois plus de MOOCs que trois ans auparavant (455000 MOOCs contre 182 le 1er janvier 2013).
Ces cours permettent l’accès aux connaissances au plus grand nombre car beaucoup sont gratuits ou très peu chers. Cependant, vu qu’ils s’adressent aux plus grand nombre, ils sont pensés par les enseignants afin de répondre à ce qu’ils pensent être les besoins des étudiants. La demande ne provient jamais ou très peu des étudiants eux-mêmes sur les grandes plateformes de MOOCs. Mais pourquoi ne pas inverser les choses ? Les étudiants pourraient se rencontrer, discuter et se regrouper autour de centres d’intérêt puis créer des groupes intéressés par les mêmes sujets d’étude et au niveau relativement égal. Les enseignants et les spécialistes pourraient ensuite leur offrir des cours spécifiques avec un tarif adapté à la demande et aux compétences nécessaires. Mis en place à une échelle nationale voire mondiale, ce système pourrait diminuer le coût d’apprentissage sur des sujets spécifiques !

 

2. Langues Etrangères et Tutorat

 

Certains élèves ont besoin de tutorat en maths, en physique ou en marketing. Ces mêmes élèves souhaitent ont peut-être un bon niveau en langues étrangères et souhaitent l’améliorer. Pourquoi ne pas prendre des cours de maths avec un prof anglais ! Mon idée de business est donc à la frontière entre le tutorat et l’apprentissage des langues étrangères : une plateforme de tutorat qui mettrait en relation les professeurs avec des élèves étrangers.
Les + pour les élèves :
– une progression dans deux matières au lieu d’une
– une autre méthode d’apprentissage qui leur conviendra peut-être mieux. Les méthodes d’apprentissage des professeurs varient d’un pays à l’autre.
Par ailleurs, le tutorat par un prof étranger peut aussi bénéficier aux élèves ayant un bon niveau dans une matière qu’il souhaiteraient approfondir et un moins bon niveau en langues.

 

3. Nouveaux Modes d’Apprentissage et Gamification

 

Nouveaux modes d'apprentissage et gamification pour renforcer la créativité et l'adaptabilité des écoliers.
De nouvelles façons d’apprendre et d’enseigner gagnent en reconnaissance : pédagogie de projet, pédagogie centrée sur l’élève, …
En même temps, des qualités telles que la créativité sont de plus en plus valorisées et la gamification est une tendance incontestable dans le secteur de l’éducation.
A l’intersection de ces trois tendances, il existe donc une opportunité de développer des ateliers de créativité dans les écoles. Ces ateliers reposeraient sur des kits de créativité composés de questions ouvertes, sans réponses prédéfinies et d’objets pour laisser agir la créativité et le raisonnement de chacun face à de réels problèmes. Penser « out-of-the-box ».

 

4. Enseignement par les Pairs et Gamification

 

On dit que l’on ne maîtrise vraiment un sujet que lorsque l’on est capable de l’enseigner à quelqu’un.
C’est sur ce postulat que se base ma quatrième idée de business dans l’éducation. C’est l’idée d’une plateforme (en ligne ou non) où le niveau des apprenants est calculé sur leur capacité à transmettre leurs connaissances à leurs pairs. Autrement dit, sous forme de jeu, les élèves deviennent professeurs et améliorent leur score sur la plateforme selon les retours des gens à qui ils ont enseigné un sujet.

 

5. Plateforme de Cours en Ligne et Stratégie de Niche

 

Idée très simple mais bonne à écrire tout de même. Comme tu le sais sûrement si tu t’intéresses au secteur de l’éducation, il existe pléthore de plateformes de cours en ligne. Et déjà de très bonnes plateformes généralistes bien établies. Si tu souhaites lancer une énième plateforme de cours en ligne, à moins que tu n’aies une idée révolutionnaire qui te distingue réellement des plateformes actuelles, choisis une stratégie de niche. Crées une plateforme de cours sur un sujet bien précis qui répond aux besoins d’une audience particulière, assez grande et profitable. Fais-toi toi connaître comme un expert sur ce sujet, avec des cours pointus, car il existe déjà de très bons cours généraux et non approfondis (niveau débutant). Tu auras peut-être l’occasion par la suite d’élargir ton offre, tout en pouvant compter sur une bonne base !

 

6. Analytiques et e-Learning

 

Utiliser l'analyse de données ou analytique pour aider les élèves à trouver le cours en ligne parfait.
Alors que le nombre de cours disponibles en e-learning (MOOC, SOOC, SPOC, etc.) a considérablement augmenté ces dernières années, il devient fastidieux pour les étudiants de trouver les meilleurs cours sur un sujet. Une idée d’innovation serait une application pour trouver ces cours facilement, rapidement et de façon sûre. Les données des cours en ligne seraient analysées. Les titres des cours, les sommaires, les commentaires, les notes, la réputation des professeurs et des écoles, la langue, etc. seraient passés en revue, afin d’offrir aux utilisateurs les cours qui correspondent le mieux à leurs besoins.
A ma connaissance, aucune plateforme n’est assez exhaustive de ce point de vue là.

 

7. Collaboration et Amélioration de l’Enseignement

 

Bill Gates a mis en avant le fait que les professeurs ont besoin de retours sur leur travail, de critiques constructives et d’idées d’amélioration. Or, ils en reçoivent trop peu… Une innovation ici pourrait prendre la forme d’une plateforme d’échange entre professeurs de différentes écoles, collèges, lycées, universités… Voire de différents pays, les observateurs les plus éloignés pouvant parfois émettre les remarques les plus constructives. Sur cette plateforme, les professeurs échangeraient des conseils et du matériel éducatif. Ils pourraient aussi demander l’avis de leurs pairs sur leur travail, en filmant leurs séances de cours, en organisant des vidéoconférences ou tout simplement via un forum. Pour chacun puisse avoir des retours personnalisés, les professeurs appartiendraient à de petits groupes d’entre-aide.
Il existe déjà de nombreux groupes et forums de professeurs mais ceux-ci se concentrent sur des discussions générales sur l’éducation, des discussions spécifiques par matière et l’échange de matériel éducatif. Les commentaires directs de pair-à-pair pourraient aider considérablement les professeurs.

 

Tu as d’autres idées de business dans l’éducation ? Partages-les avec nous ! #educationdufutur

Les commentaires sont clos.