Quelles compétences marketing développer ?10 min read

Quelles compétences marketing développer ?10 min read

Quelles sont les compétences clés d’un bon marketeur ? Quelles compétences marketing apprendre et développer pour répondre aux besoins actuels et futurs des entreprises ?
 
En marketing, les besoins des entreprises ont grandement évolué durant les 20 dernières années. Le raisonnement ROIste a gagné du terrain dans l’esprit des décideurs marketing et le périmètre d’action des marketeurs s’est aggrandi tandis que le web, le mobile et même l’IOT se sont développés. De nouveaux savoirs-faire sont apparus et de nouveaux profils se sont dessinés. 
  

Les profils T-shaped valorisés

 
Le profil T-shaped est le profil d’un marketeur ayant un niveau de connaissance basique / moyen dans de nombreux leviers marketing et ayant développé plus fortement (spécialisation) un ou deux leviers. 
 
Les profils T-shaped sont de plus en plus recherchés en marketing.
 
Ce type de profil a été décrit et recommandé par de multiples influenceurs du domaines et marketeurs de renom. Par exemple Rand Fishkin, co-founder de Moz et Inbound.org, et Brian Balfour, founder de Reforge et ancien VP Growth chez Hubspot.
 
Trois domaines de compétences marketing sont mis en avant :
 

Se familiariser avec un socle de compétences de base

Ces connaissances ne sont pas propres au marketing. Cependant, elles constituent un fondement nécessaire au développement de compétences marketing. 
 
Statistics : Pour mener des tests et analyses, la maîtrise des statistiques te sera utile, que ce soit pour comparer des indicateurs d’évolution ou faire des prédictions de performance.
 
Programming : La programmation n’est pas une compétence absolument indispensable au marketeur. Néanmoins, une certaine compréhension de la programmation ou des compétences de base (lire du code HTML, savoir légèrement le modifier, interroger une base de données…) sont de plus en plus demandées.
 
Product Design & User Experience : Une bonne expérience utilisateur est essentielle au succès d’un produit et d’une entreprise. C’est pourquoi le marketeur se doit de connaitre et d’appliquer les principes de base de l’UX design. 
 
Analytics : Tout comme la maîtrise des statistiques, des compétences en analytics sont nécessaires pour mener des tests et analyses marketing. Google Analytics notamment est un outil à connaître ABSOLUMENT. 
 
Psychology : Comprendre les besoins et les attentes des utilisateurs et clients aide le marketeur à y répondre au mieux et à s’adresser de la façon la plus appropriée aux différents types d’utilisateurs. 
 
Branding, Positioning, Storytelling : Le positionnement d’une marque et son storytelling joue un rôle important dans l’acquisition et la rétention d’utilisateurs / consommateurs. Ceux-ci adhèrent ainsi à plus qu’un produit mais une vision du monde, comme Simon Sinek l’explique dans son livre Commencer par le pourquoi.
 

Connaître les concepts marketing

Quelque soit ton cannal marketing d’expertise, des connaissances et compétences marketing communes te seront nécessaires. 
 
CRO (Conversion Rate Optimization) : L’optimisation du taux de conversion (nombre d’utilisateurs effectuant la conversion / nombre total d’utilisateurs) doit guider les actions des marketeurs. 
 
AB testing : Un bon marketeur enchaîne tests divers et variés, analyse des résultats et optimisations. Pour tester un message marketing par exemple, il va créer plusieurs versions de ce message (tons différents, mise en avant d’avantages concurrentiels différents…) qu’il soumettra de façon équitable à ses utilisateurs afin de voir lequel génère les meilleurs résultats. 
 
DB Querying (Data Base Querying) : Savoir interroger une base de données permet au marketeur d’être plus autonome et d’obtenir facilement des informations issues de bases de données, par exemple de la base de données clients. 
 
Photoshop & Wireframing : Le wireframe est une maquette, un schéma utilisé lors de la création d’une interface afin d’en définir les différents composants. Savoir en réaliser permet au marketeur de gagner en indépendance et de rapidement schématiser ses idées de pages d’atterrissage par exemple. La maîtrise de Photoshop est utile dans le cadre du wireframing, mais aussi pour réaliser des visuels pour les réseaux sociaux. 
 
Excel Modelling : Excel (et Google Spreadsheet) est probablement l’outil le plus pratique et le plus utilisé par les marketeurs. Les usages sont multiples et quotidiens. Il faut donc impérativement en maîtriser les bases (fonctions basiques, graphiques…) et de plus en plus les subtilités (fonctions avancées, macros…). 
 
Copywritting : Les mots sont les armes du marketeur. Savoir les manier avec précision est une compétence à continuellement améiorer. 
 
Funnel Marketing : La bonne connaissance de l’entonnoir (ou funnel) marketing est cruciale car la stratégie marketing se doit de prendre en compte ses différentes étapes (notoriété, considération, acquisition, conversion, rétention, referral). 
 
Entonnoir de conversion marketing 

Développer ses compétences marketing dans des canaux d’expertise pointus

Les canaux d’expertise marketing sont nombreux et évoluent si vite qu’aucun marketeur ne peut tous les maîtriser. Il te faut donc te former « comme un T » en devenant un expert dans certains canaux. 
 
Viral : Un canal d’acquisition ultra-puissant est la viralité. En effet, ce phénomène de diffusion rapide d’un contenu ou produit est le graal pour tout marketeur. De plus, le partage des internautes prouve la qualité d’un contenu ou produit. 
 
FB Ads : Les possibilités de ciblage sur Facebook sont ultra précises du fait de la quantité de données colossale que Facebook possède sur ses utilisateurs. Par ailleurs, l’intégration fluide des publicités dans le fil d’actualité permet souvent d’obtenir de très bons résultats. Savoir créer et gérer des campagnes Facebook Ads (et plus largement des campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux) est devenue une compétence marketing largement recherchée.
 
Display : Le display, qu’il soit en ligne (via par exemple le réseau partenaire de Google Adwords) ou hors ligne (affiches publicitaires…), est un levier publicitaire encore important mais en diminution car le retour sur investissement n’est pas souvent au rendez-vous ou difficile à mesurer (notoriété). 
 
Mobile : En moyenne, les français passent 58 minutes par jour sur l’Internet mobile. D’où l’importance de prendre en compte ce levier dans toute stratégie marketing. 
 
Email : L’emailing est un levier à part, où l’automatisation mais aussi la personnification joue des rôles clés. Il peut être utilisé dans le cadre de campagnes d’acquisition ou de fidélisation. Avec une stratégie bien rodée, l’emailing est un levier puissant.
 
PPC : Les publicités PPC (Pay Per Click) sont toutes celles pour lesquelles on est facturé au clic. Ce levier englobe notamment le SEA (Search Engine Advertising), c’est-à-dire la publicité sur les moteurs de recherche. Les internautes utilisent ces moteurs pour y effectuer une recherche précise. Si tu es capable de répondre à leurs besoins, il y a de grandes chances qu’ils convertissent une fois sur ton site car ce sont eux qui ont cherché ton produit. Le SEA peut être un levier extrêmement rentable pour cette raison ! Le PPC est une compétence marketing qui nécessite avant tout de la rigueur et de l’analyse.
 
SEO : Le référencement naturel ou organique est un levier à ne pas négliger pour toute entreprise. En effet, celui-ci nécessite certes un travail de fond mais il peut porter ses fruits pendant très longtemps. Je ne saurai que te recommander de te renseigner pour mieux comprendre les bases du SEO.
 
Social / Community Management : 39% de la population mondiale est inscrite sur un réseau social et en France cette proportion s’élève à 56%. Savoir manier les principaux réseaux sociaux et connaître les nouveaux s’avère nécessaire pour tout marketeur. 
 
PR (Public Relations) : Les Relations Publiques ou relations presse sont nécessaires à un moment ou à un autre de la vie d’une entreprise. Et une bonne RP peut susciter du buzz, et ramener du trafic 😉 
 
Sales : Des compétences commerciales seront utiles au marketeur qu’il travaille dans un secteur B2B ou non. 
 
Content Marketing : Un contenu de qualité attire les prospects, les pousse à te faire confiance et à te considérer comme expert dans ton domaine. Lorsque de tels contenus sont publiés, il ne faut pas oublier de les promouvoir et d’en tirer avantage ! Le content marketing est une compétence marketing qui a le vent en poupe, c’est certain !
 
Partnerships : Développer des partenariats avec des entreprises complémentaires à la tienne (services ou produits liés) peut s’avérer judicieux et extrêmement profitable pour les deux parties. Tout l’art réside dans le choix de ces partenaires et le développement de partenariats utiles. 
 
 
Pour conclure, le profil T-shaped est recherché par les entreprises car il possède des qualités incontestables :
  • Ces profils ont une compréhension globale et rapide des enjeux marketing du business quel que soit le levier concerné.
  • Ils ont une vision plus stratégique de ces différents leviers.
  • Finalement, les profils T-shaped sont plus autonomes et créatifs.

 

Quelles compétences marketing approfondir ? 

 
Tout dépend de ton profil, de ce qui t’intéresse et de ce à quoi tu aspires. Le content management et le community management sont des canaux marketing typiquement plus créatifs, tandis que le SEO (Search Engine Optimization) et le SEA (Search Engine Advertising) correspondent plus à des profils analytiques et matheux. Il faut bien sûr savoir développer différents aspects de ton profil, mais une certaine spécialisation est souvent nécessaire et te donnera le statut d’expert dans le domaine. 
 
Brian Balfour recommande également de développer son expertise sur un canal marketing émergent. En pariant sur ce canal, tu seras considéré comme un expert lorsque celui-ci prendra de l’essor et que tes compétences seront plus demandées.
 

L’importance des compétences stratégiques et d’analyse

 
Alors que de plus en plus de tâches sont automatisées, les compétences marketing stratégiques et analytiques sont plus importantes que jamais. Il faut savoir réfléchir, analyser et optimiser les processus afin de constamment améliorer les résultats. 
 
Ainsi, des études montrent que ces compétences sont extrêmement recherchées par les recruteurs. Plus souvent même que les compétences opérationnelles de maîtrise des canaux marketing. 
 

L’essor des compétences marketing digital

 
Les compétences marketing digital de plus en plus prisées.
 
Beaucoup réalisent que de nombreuses opportunités existent et émergent dans le domaine du marketing digital. 
Miser sur le digital, c’est miser sur l’avenir dans le domaine du marketing ! C’est également un domaine aussi passionnant que vaste. Alors que 3,3 milliards de requêtes sont effectuées chaque jour sur les moteurs de recherche et que le nombre d’utilisateurs de Facebook a dépassé les 2 milliards par mois, des compétences telles que le SEO, le SEA, le community management ou encore le SMO peuvent s’avérer utiles 😉 
 
De multiples opportunités existent dans le domaine du marketing digital, que ce soit dans le SEM, le SMO, le content marketing, l’emailing, le community management, le web analytics… Les compétences marketing à développer ne dépendent une fois encore que de ton profil et de tes aspirations. 
 

La maîtrise des outils digitaux

 
Pour finir, la maîtrise des outils digitaux est devenue cruciale. Que ce soit dans le marketing ou dans de nombreux autres secteurs. 
Il faut donc avoir une bonne connaissance des stacks marketing ainsi que des principaux logiciels de productivité utilisés par les entreprises (Google Drive, Slack, Trello, …).
 
Parcours Stackshare.io pour te familiariser avec les stacks utilisés dans diverses entreprises !
 
 
Tu souhaites évoluer dans le domaine du marketing digital ? Découvre plusieurs idées originales pour te former.
 
Bonne chance dans ton apprentissage de nouvelles compétences marketing ! 🙂

  • Ari Rouvinen

    Super intéressant ! Merci pour cet article qui aide à mieux comprendre l’écosystème marketing.

Les commentaires sont clos.