Nomades digitaux : libres et connectés5 min read

Nomades digitaux : libres et connectés5 min read

Ces dernières années ont vu l’essor du télétravail, qui atteint plus d’un sixième des travailleurs français et plus dans d’autres pays aux législations plus flexibles. Par ailleurs, les emplois ne nécessitant qu’un ordinateur et une connexion internet, de même que les espaces de coworking, se sont aussi développés. Les nomades digitaux surfent sur cette vague de digitalisation du travail.Ils occupent des positions variées ou sont entrepreneurs. Ils peuvent travailler de n’importe où, et n’hésitent donc pas à parcourir le monde toute l’année, s’installant dans un pays pour quelques semaines ou mois avant de repartir vers de nouveaux horizons.

 

Ce phénomène grandit en importance grâce aux nouvelles technologies qui rendent le travail à distance de plus en plus aisé. Il reste bien quelques inconvénients au perpétuel voyage mais l’esprit de liberté les surpassent tous ! Tandis que de plus en plus de profils tech sont attirés par cet esprit de liberté, des start-ups sont même exclusivement composées de nomades digitaux et des plateformes émergent à destination de la communauté de nomades digitaux.

 

Le développement des outils de collaboration digitale et de coworking ont permis le développement du nomadisme digital.

Nomades digitaux : quelles professions ?

Développeur, web designer, marketeur digital, traducteur, blogger, analyste financier, consultant freelance, … Les nomades digitaux occupent des postes variés dans des industries toutes aussi diverses. Leur point commun : ils travaillent d’où ils veulent. Portraits de nomades digitaux.

Never Ending Voyage est sûrement le premier blog de nomades digitaux que j’ai découvert. C’est l’histoire d’un couple, Simon Fairbairn et Erin McNeaney, qui décida de vendre toutes ses possessions au Royaume-Uni et de partir sur les routes du monde avec pour seul baggage un sac à dos de taille moyenne (l’avantage du « carry-on sized backpack » est que l’on n’a pas besoin de l’enregistrer pour les voyages en avion et qu’on peut facilement le porter pendant plusieurs heures). C’était en Mars 2010. Depuis, ils ont vécu au Brésil, en Indonésie, en Argentine, en Inde, en Espagne, en Allemagne … Ils passent de quelques semaines à quelques mois par endroits, où ils louent un logement ou font du house-sitting. Pour financer leurs voyage, ils travaillent en freelance, vendent une app créée par Simon et plus récemment Erin a publié un e-book The Carry-on Traveller.

Travelplugin est un blog créé par Haydée afin de permettre à tout un chacun de devenir indépendant en montant son propre business. Elle-même travaille aux quatre coins du monde avec seulement son PC, et Tony, son partenaire, illustrateur web et co-auteur du blog travelplugin.

Enfin, le nomadisme digital n’est pas que pour les jeunes ou les couples sans enfants. La preuve : la famille nomade digitale, composée de Patrice, Christine et leur fils Logan (13 ans) voyagent et travaillent sur les routes du monde depuis 2013. Les parents sont entrepreneurs et bloggers tandis que leur fils suit les cours du CNED à distance et rêve lui aussi de monter son propre business.

Le nomadisme digital : pour tout le monde ?

Chez les nomades digitaux, ce n'est pas les vacances tous les jours !Comme nous le voyons, un nombre croissant de gens se tournent vers le nomadisme digital comme un choix de vie et professionnel. Toutefois, en se lançant dans cette voie, chacun se doit de garder à l’esprit les difficultés qu’il devra sûrement surmonter. Tout d’abord, travailler à distance nécessite une organisation et une détermination sans faille. C’est le boulot, pas les vacances tous les jours, même si tu es à l’autre bout du monde ! Par ailleurs, dans chaque nouveau pays, il faudra te réadapter à un nouveau style de vie, trouver vos marques, mais sans perdre au niveau productivité. Tu seras peut-être en décalage horaire important avec vos collègues et clients et la connexion Internet ne sera pas toujours excellente. Il te faudra donc savoir t’adapter !
Le challenge en vaut-il la chandelle ? A chacun de décider !

Des start-ups composées uniquement de nomades digitaux

Jeune startup créée en 2010, Buffer est organisé d’une façon bien spéciale. Chaque membre de l’équipe travaille d’où il souhaite et a des horaires très flexibles. Il peut se déplacer où bon lui semble et exercer ses responsabilités d’un café à Prague, d’un motel en Alabama, d’une plage en Thaïlande ou bien d’un espace de coworking à Londres. D’après Buffer, cette organisation améliore la productivité de l’équipe car chacun est motivé par la liberté qui lui est accordée.
Alors, le digital nomadisme révolutionnera-t-il la culture d’entreprise ? Il conquiert en tout cas de plus en plus de travailleurs de par le monde, et de plus en plus de start-ups optent pour des équipes travaillant uniquement ou majoritairement à distance.

Une plateforme au service des nomades digitaux

Nomadlist est la plateforme de référence des nomades digitaux. Sur ce site anglophone, on trouve un classement des villes notées par les nomades selon des critère bien précis – coût de la vie, climat, qualité de la connexion wifi, des espaces de travail, sécurité, qualité de l’air, types d’activités, etc. – mais aussi des offres d’emploi à distance, un chat, un forum et la possibilité d’accéder à une vaste communauté de nomades digitaux de par le monde.
 Nomadlist est le site de référence des nomades digitaux.

 

Les commentaires sont clos.