Les 6 tendances qui feront l’éducation de demain5 min read

Les 6 tendances qui feront l’éducation de demain5 min read

Secteur clé de nos sociétés, l’éducation est aussi un domaine dans lequel de profondes mutations s’opèrent et de nouvelles tendances émergent. Les technologies digitales notamment ont un impact fort sur ce secteur. Edtech, REL, BYOD, MOOC … Comment sera l’éducation de demain ?

Voici les six tendances qui définiront le futur de l’éducation.

L'éducation de demain avec de nouveaux outils d'apprentissage digitaux

1. Démocratisation de l’éducation

En Mai 2013, Sugata Mitra partageait dans un fameux TED talk sa vision d’une « école dans les nuages » où les enfants pourraient apprendre grâce à des ressources simples et en s’entraidant les uns les autres. Rendre l’éducation accessible à tous grâce à la technologie, ce n’est pas qu’un rêve ! De nombreuses tendances concourent aujourd’hui à montrer qu’une certaine démocratisation de l’éducation a lieu. L’augmentation exponentielle du nombre de ressources éducatives en ligne en est l’exemple le plus probant, les Ressources Educatives Libres étant de plus en plus répandues. Ces REL permettent de diffuser du contenu éducatif sous licence libre. Par ailleurs, les cours en ligne (MOOC…) ont considérablement augmenté, avec des plateformes telles que Coursera, Udemy ou encore EdX. Ces plateformes proposent des cours en ligne pour la plupart gratuits, à destination d’une grande audience dispersée géographiquement.

2. Changement des méthodes d’apprentissage

Rythmes de vie rapides et manque de temps à consacrer à notre apprentissage, nous avons de plus en plus besoin d’outils d’apprentissage qui s’adaptent à notre mode de vie. Un nombre croissant d’entreprises dans le domaine de l’éducation offrent des supports d’apprentissage personnalisés. C’est le cas de Gymglish qui envoie des lessons personnalisées d’anglais ou de français à ses clients, tous les jours par emails. Plus emblématique et international, Knewton fournit des cours adaptés aux étudiants grâce à l’analyse en temps réel des performances des élèves. Nouveaux modes de vie rime aussi avec usage croissant de tablettes et smartphones. Une opportunité de tirer profit de nos trajets quotidiens pour peaufiner nos compétences en quelques minutes. De nombreuses apps sont apparues sur ce crédo. Duolingo, par exemple, propose un format de cours de langue très court et optimisé pour l’apprentissage mobile. Le marché global des produits d’apprentissage sur support mobile a atteint 5,3 milliards de dollars en 2012 et continue de grandir. Il est soutenu par la tendance du « Bring Your Own Device » (BYOD), traduit en français par PAP (Prenez vos Appareils Personnels) ou AVEC (Apportez Votre Equipement Personnel de Communication), et qui consiste à utiliser ses propres téléphone, tablette ou ordinateur à l’école ou au bureau. Enfin, l’apprentissage mixte, mêlant cours en présentiel et supports digitaux, est de plus en plus prisé par les professeurs.

3. Nouvelles compétences à apprendre

Economie de l’idée, de la connaissance. Les changements structuraux que traversent nos sociétés requièrent de nouvelles compétences. Créativité, capacités de gestion, d’organisation, de communication… Mais aussi connaissance et fluidité dans une à deux langues vivantes minimum, dont l’obligatoire anglais.  Enfin, alors que des compétences informatiques basiques sont de rigueur, l’apprentissage du code se démocratise. En Estonie, la programmation informatique est même enseignée dès l’école primaire !

L'éducation de demain ce sont de nouvelles compétences à apprendre.

4. Formation continue

Alors que les métiers évoluent et que les gens changent plus souvent d’emplois et de carrière professionnelle, la demande de formation continue a explosé. Il faut constamment apprendre, réapprendre et rester à la pointe dans son domaine. Les entreprises du secteur de l’éducation développent une offre variée pour que tous puissent continuer à apprendre à n’importe quel âge et dans des domaines de plus en plus pointus. Le développement des plateformes e-learning d’entreprise représente bien cette tendance. L’industrie de ces logiciels d’entreprise vaut plus de 2.5 milliards de dollars et est en pleine croissance. Les entreprises de tous secteurs utilisent ce type de logiciel pour former leurs employés et partager l’information au sein de leur structure : formation à l’arrivée, mise à jour sur les produits de l’entreprise, formations spécifiques, etc. De plus, développer une culture de l’apprentissage est primordial pour les entreprises ! Les professionnels peuvent ensuite partager les certificats qu’ils ont acquis sur leurs réseaux en ligne, ie. LinkedIn, Viadeo, ce qui peut leur ouvrir de nouvelles opportunités de carrière. L’année dernière LinkedIn a acquis Lynda et propose maintenant régulièrement à ses utilisateurs de suivre des cours professionnels en ligne pour améliorer leur CV !

 

5. Démocratisation de l’enseignement

Dans l’éducation du futur, tout le monde peut apprendre. Tout le monde peut aussi partager son savoir et ses compétences grâce aux technologies de l’information. Nous avons tous quelque chose à enseigner, que ce soit grâce à notre expérience personnelle, académique ou professionnelle. C’est ce sur quoi surfe plusieurs nouvelles start-ups de l’éducation. Il est plus facile que jamais d’écrire un blog, animer une chaîne YouTube ou publier un e-book pour partager nos connaissances avec un public du monde entier ! Une tendance est la démocratisation de la création de cours en ligne sur des plateformes spécifiques. Eliademy et Pathwright offrent par exemple une plateforme où chacun peut créer des cours et partager son expertise. Cependant, la compétition est rude et il revient à chacun de bien promouvoir ses cours pour se faire connaître !

6. Les technologies de l’éducation, une vraie révolution

On l’a vu, la tech est partout. Véritable pilier de la démocratisation de l’éducation et du développement de nouveaux modes d’apprentissage, son importance en tant qu’outil au service de l’éducation ne fait que croître. Panorama des innovations technologiques récentes et à venir.

Digital dans la salle de classe : les outils digitaux envahissent de plus en plus les salles de classe avec le partage de ressources éducative sur supports audio-visuels, les espaces numériques de travail, et la tendance BYOD qui se développe…

Gamification de l’enseignement : rendre l’éducation plus ludique par le jeu, des systèmes de niveaux et des apps pour mobiles et tablettes.

Internet des Objets : application multiples dans le domaine de l’éducation.

« Désintermédiation » de l’éducation : la relation étudiant-professeur n’est pas la condition sine-qua-none d’un apprentissage réussi. D’autres façons d’apprendre émergent : enseignement et évaluation entre étudiants, applications mobiles,  etc.

Les commentaires sont clos.