Comment optimiser votre campagne Google Shopping ?

Vous disposez d’un site e-commerce et faites la promotion de vos produits en ligne sur Google Ads ?

Comme vous l’aurez peut-être remarqué, les campagnes Google Shopping peuvent être un levier d’acquisition extrêmement puissant.

Mais encore faut-il les optimiser régulièrement pour en tirer tout le potentiel !

Vous ne savez pas comment optimiser votre / vos campagnes Google Ads Shopping ?

Voici six idées pour augmenter leur ROI.

Séparer les campagnes Google Shopping Marque et Hors-Marque

Tout comme les campagnes Search, les campagnes Shopping n’ont pas les mêmes performances lors de requêtes contenant le nom de votre marque (par exemple : “chaussures geox”) ou de requêtes généralistes (ex : “chaussures de sport”). En effet, les internautes ayant renseigné le nom de votre marque ont plus de probabilité de convertir (= d’acheter) une fois sur votre site.

Il est donc pertinent de séparer vos campagnes Shopping Marque et Hors-Marque.

Pour cela :

  • Dupliquez vos campagnes Shopping
  • Mettez en mot-clé négatif votre marque (plus variantes orthographiques si pertinent) dans les campagnes Hors-Marque
  • Définissez un niveau de priorité Elevé pour ces campagnes Hors-Marque (par défaut, vos campagnes Hors-Marque auront donc la priorité sur vos autres campagnes Shopping au niveau de priorité moins élevé)
  • Définissez le niveau de priorité des campagnes Shopping Marque sur Faible

Attention : si vous décidez de mettre en pause vos campagnes Shopping Hors-Marque, les autres campagnes Shopping capteront alors toutes les requêtes, marque et hors-marque !

Utiliser les groupes d’annonces et ensembles de produits pour segmenter vos produits au sein des campagnes Google Shopping

Vous pouvez organiser vos campagnes Shopping en trois niveaux : campagnes, groupes d’annonces et ensembles de produits.

Utilisez judicieusement ces trois niveaux pour organiser vos produits.

Selon le nombre de références produits que vous proposez, vos univers produits, la facilité de segmentation de votre flux ou encore votre investissement publicitaire mensuel, il sera pertinent de plus ou moins développer votre structure de campagnes.

Vous pouvez organiser vos produits selon les dimensions suivantes :

  • Marque / Hors-Marque
  • Univers produits (chaussures, tshirts, chemises, pantalons, accessoires…)
  • Marge (Elevée / Faible)
  • Bestsellers / Lowsellers

Vérifier régulièrement les erreurs sur Google Merchant Center

S’il y a beaucoup d’erreurs dans votre flux produits sur Google Merchant Center, ou si vos produits sont soudainement refusés par Google, vous devriez rapidement vous en rendre compte en observant les impressions et dépenses de vos campagnes Shopping chuter…

Dans ce cas, une des premières choses à faire est de se rendre sur Google Merchant Center et vérifier l’état de vos produits.

google merchant center

Si beaucoup sont refusés, rendez vous dans la partie Diagnostic afin de comprendre les raisons des refus de produits et si possible voir comment les corriger.

Il arrive que seulement quelques produits soient refusés par Google, n’ayant qu’un faible impact sur les campagnes Shopping. D’où l’importance de vérifier régulièrement l’état de vos produits sur Google Merchant Center.

Tester des stratégies d’enchères automatiques comme le ROAS ou le CPA cible

L’objectif principal de votre campagne Google Shopping est sûrement la vente de produits, l’augmentation de votre chiffre d’affaires et plus encore de votre retour sur investissement.

Une fois que votre compte aura de l’historique de conversions, je vous recommande donc de tester des stratégies d’enchères automatiques, et notamment la stratégie d’enchères au ROAS cible (ROAS = Return On Ad Spend = Retour sur Investissement Publicitaire).

Bien sûr, il faut au préalable que vous mettiez en place le suivi de vos ventes et chiffre d’affaires sur Google Ads (via le tag Google Ads ou Google Analytics).

Travailler vos pages produits avec soin

Comme pour toute campagne Google Ads, le travail ne se limite pas à l’optimisation des campagnes sur la plateforme publicitaire. L’optimisation de vos landing pages, ici vos pages produits, est essentielle.

Vos produits doivent être bien présentés (images, titres, description, avis clients…) et le bouton d’achat bien visible pour augmenter le taux de conversion.

Optimiser les données de votre flux produits

Votre flux produits, importé sur Google Merchant Center, comprend toutes les données utiles à Google pour créer vos publicités Google Shopping et les montrer aux bonnes personnes, les internautes en recherche des types de produits que vous proposez.

Il est essentiel que non seulement les informations de ce flux soient correctes et à jour, mais aussi qu’elles soient optimisées pour obtenir plus de clics et de conversions.

Voici quelques idées d’éléments à optimiser :

  • Titre : le titre doit représenter clairement votre produit et ses attributs principaux. Mettez en avant ce que les internautes sont le plus susceptibles de rechercher (marque, type de produit, couleur, taille…).
  • Description : là encore, mettez en avant les points les plus importants pour de potentiels acheteurs et insérez quelques mots-clés dans la description de vos produits.
  • Image : l’image est généralement le premier élément vu par l’internaute et celui qui lui donnera envie d’en savoir plus ou non sur votre produit. Fournissez donc des images nettes mettant bien en avant votre produit. Si possible, renseignez aussi des images complémentaires.

En règle général, je recommande de fournir dans votre flux le maximum d’informations sur vos produits.

Laisser un commentaire